Projet

Pallier les urgences tout en préparant le Gabon de demain : tels sont les principes directeurs du projet du PRC. Celui-ci vise en premier lieu à restaurer les fondamentaux d’un Etat fort et crédible, finances et gouvernance, préalables pour restaurer la confiance. Sont également prévues des mesures d’urgence pour répondre aux besoins essentiels de la population : lutte contre la pauvreté et le chômage, amélioration des conditions de vie, développement de la santé, l’éducation, la sécurité. Le programme du PRC est aussi et surtout orienté vers l’avenir, avec l’ambition d’un développement durable et partagé reposant sur une économie moderne et diversifiée.

Un programme en sept axes

Dans cet esprit, sept grands axes ont été définis comme prioritaires, dont voici les principales mesures.

AXE 1
Refonder notre modèle économique, redimensionner la taille de l’Etat et assainir nos finances publique
Restauration de la signature de l’Etat auprès de ses créanciers et désendettement du pays, meilleur usage de l’argent public, diversification de l’économie, reprise de l’effort d’exploration minière et pétrolière, promotion de l’autosuffisance alimentaire, amélioration des recettes fiscales, intégration du secteur informel, encouragement du financement bancaire et du micro crédit.
AXE 2
Lutter contre les inégalités, la pauvreté et le chômage
Programme de réduction immédiate de l’extrême pauvreté, programme de création d’emplois aidés dans les secteurs porteurs (constructions, infrastructures, tourisme et écotourisme), plan de désenclavement des zones rurales et urbaines, augmentation du pouvoir d’achat, soutien de la veuve, de l’orphelin et du handicapé.
AXE 3
Améliorer le mieux vivre dans nos villes et villages
Production massive de logement social, remise à plat du schéma directeur d’infrastructures (routes neuves, accès à l’eau et à l’électricité pour tous), programme de viabilisation prioritaire, mise en place d’une offre mixte de transport national, remise à plat du foncier rural et facilitation et régularisation de l’accès au TF en zones urbaines
AXE 4
Refonder le système éducatif, promouvoir les savoirs, la culture et le sport
Etats généraux de l’éducation et de l’enseignement supérieur et plan Marshall sur 3 ans, formation massive d’enseignants, refonte de la carte scolaire, renforcement de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, intégration du sport dans la composante scolaire et universitaire, investissements massifs dans la recherche scientifique et technologique, programme de valorisation de nos arts, cultures et traditions.
AXE 5
Proposer une offre et un maillage sanitaire de qualité sur l’ensemble du territoire
Etats généraux de la santé, refonte de la carte sanitaire, investissement dans la formation des personnels de santé, suppression des déserts médicaux, mise en place d’une médecine de proximité, amélioration de l’accès au médicament, modernisation des équipements et infrastructures sanitaires, encouragement des PPP, intensification des programmes nationaux de lutte contre le paludisme, l’HTA et les affections cardiovasculaires, le diabète et les MST.
AXE 6
Instaurer une meilleure gouvernance de l’Etat, renforcer la démocratie et réformer nos institutions
Organisation des assises de la démocratie et de la réforme des institutions, réforme de l’Etat, amélioration de la carte judiciaire, garantie d’une justice indépendante et efficace, professionnalisation et liberté des media, lutte drastique contre toutes les formes de corruption.
AXE 7
Mettre les forces de sécurité et de défense au service des populations et renforcer l’intégration sous régionale
Création d’un service national obligatoire, redéfinition du format de nos armées, modernisation des équipements, refonte du lien Armées / Nation, redéfinition de notre cadre diplomatique, encouragement d’une CEMAC des projets par la mise en place de champions régionaux et de pôles d’excellence dans tous les domaines, et d’une véritable intégration (économie, santé, recherche, police et défense, transport, etc.). Faire du Gabon le moteur de cette intégration régionale.